🇫🇷 2 ans de prison pour Mourad, coupable d'une double agression négrophobe

Publié à l'origine sur : 🇫🇷 2 ans de prison pour Mourad, coupable d'une double agression négrophobe

«Espèce de négresse, espèce de sale Noire […] Pendant 800 ans on vous a vendus comme du bétail.» Le 30 mai dernier, sur une vidéo devenue virale, un jeune homme crachait sa haine contre une habitante de Cergy (Val-d’Oise), qui le filmait depuis sa fenêtre après l’agression d’un livreur noir en pleine rue. Six semaines plus tard, cet homme de 24 ans comparaissait ce jeudi 8 juillet devant le tribunal correctionnel de Pontoise pour «violences volontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à huit jours, à raison de l’appartenance à une ethnie, nation, race ou religion», «injure publique à raison de l’ethnie, la nation, la race ou la religion» et «apologie de crime contre l’humanité». À l’issue de quatre heures d’audience, Mourad D. a finalement écopé de deux ans de prison. (…)

À l’audience, celui-ci assure qu’«avant cela», la jeune femme «a insulté les Maghrébins, les Algériens» – ce que cette dernière conteste. «Je lui ai cité ces tristes faits historiques pour la vexer, pour la blesser… Juste avant, elle parlait des Algériens qu’on jetait dans la Seine, ça m’a aussi vexé» (…)

lefigaro.fr

 

Entre ses propos cités en entier, ceux qu'il attribue à sa victime, et la réaction d'une meute mal informée suite à la diffusion de sa vidéo, le compte-rendu d'audience du Figaro mérite d'être lu en entier. Les mélangistes ont créé de vraies poudrières raciales.

2 J'aime

Oui, sacrée poudrière raciale créée par un entassement à illuminer les yeux de ferveur passionnée un centriste.

À l'audience, celui-ci assure qu' « avant cela » , la jeune femme « a insulté les Maghrébins, les Algériens » - ce que cette dernière conteste. « Je lui ai cité ces tristes faits historiques pour la vexer, pour la blesser… Juste avant, elle parlait des Algériens qu'on jetait dans la Seine, ça m'a aussi vexé »

Après c'est la parole du Mourad contre la leur, et lui n'a rien enregistré. Bientôt on va tous devoir porter une caméra et un micro pour tout enregistrer toutes les intéractions sociales, comme les policiers :joy: du coup ceux qui n'activeront pas leur caméra et leur micro auront tort aux yeux de la justice :grinning_face_with_smiling_eyes:

2 J'aime