Accusé d'être un fakecel, Nick Fuentes se défend et invoque Adolf Hitler

Après avoir admis avoir embrassé une fois une fille au lycée, Nick Fuentes s'est fait traité de "fakecel" (faux incel, c'est-à-dire faux célibataire involontaire) par son public. Il est passé sur la défensive, a invoqué Hitler, et a insisté sur le fait qu'il ne veut pas de relation : "Tout ce que je veux, c'est la revanche sur mes ennemis et une victoire aryenne totale"