Élections présidentielles 2022

Bonjour, je vous souhaite une excellente réélection d'Emmanuel Macron à toutes et tous :slightly_smiling_face:

Le camp pro-russe est en larmes. Ils n'ont pas réussi à propulser deux candidats anti-Ukraine au second tour, du coup ils dépriment puisqu'ils savent bien que ça signifie une élection du candidat OTANien.

Le parti de Mélenchon peut définitivement être considéré comme un FN de gauche niveau utilité pour couler la gauche :sweat_smile:

1 J'aime

Ça va etre trop drôle pour la finale, marine Le Pen, habituée des caméras de Russie today, va nous réserver une surprise je le sens :joy:

Mélenchon profite beaucoup du vote des étrangers, et ce malgré leur l'abstention habituellement plus forte que chez les blancs, c'est quand même un signe de la progression du remplacement racial non négligable, il joue un jeu sur le long terme en quelque sorte.

A côté de ça les seuls qui s'opposent à l'immigration dans la tête des gens c'est MLP et Z, une populo et un assimilationiste tous les deux Russie-compactible...

C'est sur que Macron est mieux, surtout avec l'Ukraine, sa position européiste que je partage et aussi son changement de politique en faveur du nucléaire.

Mais j'aurais une question à poser, je me souviens dans un des textes que j'avais lu il y a quelques temps sur un des sites occidentalistes que le remplacement racial échouerait, depuis je me suis toujours demandé pourquoi, je sais pas si je m'exprime mal ou que j'ai l'air stupide mais je voudrais connaître vos avis, vis à vis de l'immigration de masse et de ses conséquences dans le futur, se projeter en quelques sorte. Honnêtement j'ai peur du grand remplacement et ses derniers temps j'arrive plus à pas y penser.

1 J'aime

Tout débat sur le sujet est clairement un débat d'asile (on croit ou on ne croit pas, c'est de l'ordre du credo et du choix), mais on peut énumérer un paquet de raisons (destinée aux lecteurs de bonne foi) qui font qu'il n'y a pas lieu de craindre quoi que ce soit même si le but des conservateurs est de surfer sur la thanatophobie naturelle de l'homme élevée à l'échelle ethnique, faute d'avoir quoi que ce soit d'intéressant et de constructif à proposer :

  • Il y a un désir de remplacement du prolétaire blanc dans toute une partie de la bourgeoisie de gauche et conservatrice, même quand ils prétendent le déplorer pour juste associer progrès et mort d'un peuple dans la tête de tous.

  • Les faux bienvenus ne sont pas accueillis comme on le leur prétend, et la population ne partage pas ce projet, d'où la montée du vote RN et la mort politique de la gauche non-dissidente.

  • Les faux bienvenus n'ont pas la volonté de conquête que les alarmistes leur prêtent. Ils ne vont pas dans les campagnes, même quand il y a des plans comme celui de Trudeau pour leur offrir plein d'avantages pour leur installation. Ils ne s'entassent que là où il y a de grosses infrastructures. En offrant 10 000 euros par enfant à la campagne, Zemmour en aurait convaincus de s'installer à la campagne.

  • Les faux bienvenus ont des hôpitaux atroces dans leur pays d'origine. Sur des forums de maghrébins on voit vraiment des choses qui rien qu'à travers l'écran donnent envie de vomir. Ceux-ci s'améliorent, de nouveaux sont construits. Beaucoup de faux bienvenus ont fui des guerres, et ne sont pas rentrés pour ne pas se taper un service militaire de 2 ans à 40 ans comme en Algérie. Le président Algérien a gracié tous ceux qui ont esquive le service militaire et dépasse 30 ans, et ce même service est réduit.

  • Les guerres et troubles en Afrique se sont fortement réduits, même si personne n'en parle. Des gouvernements commencent à mettre en place des mesures de retour et des mesures pour ne pas perdre leur jeunesse.

  • Une société trop entassée est fortement répulsive pour les nouveaux faux bienvenus qui ont désiré individuellement une France française, ayant fait le voyage pour avoir un European Dream et se retrouvant dans des quartiers où il y a moins de blancs que les touristes dans leurs villes côtières.

  • Dans l'absolu, très peu de gens sont tués par la délinquance et le terrorisme, et dans l'absolu, beaucoup s'expatrient. Ils ne disparaissent pas et leur expatriation est souvent temporaire, ou s'annulera s'il fait meilleur vivre dans les villes qu'ils ont quitté. Même leurs enfants nés à l'étranger auront le désir de revenir si la situation fiscale et démographique qui les a repoussés s'améliore.

  • Le métissage est une excellente chose puisqu'il offre un destin différent à des gens qui n'ont pas d'amour pour leurs ancêtres et leur lignée. Le vrai problème vient des blancs soi-disant énervés contre les autres blancs mais qui refusent le métissage. Ce sont des hypocrites qui veulent juste avoir une raison d'emmerder d'autres gens par leur aigreur gauchiste. Le masochisme ethnique n'existe pas : c'est le plaisir de faire régner sa petite terreur pour se donner de l'importance et vivre dans la nuisance, qui attire ces blancs-la.

  • Le tabou du remplacement s'effondre. Il n'est plus socialement réprimé d'être électeur d'un parti perçu comme anti-immigration. Les choses changent vite. L'assimilationnisme et le néo-colonialisme à domicile seront considérés comme une aberration voire un crime contre les peuples dans pas si longtemps.

  • Peu importe qu'il y ait des dizaines de millions de faux bienvenus qui s'entassent dans nos mégalopoles grises et polluées. Peu importe qu'ils aient la nationalité ou non : l'être humain est un animal ethnique, et le soft power de l'Occident est implacable quand il choisit de réparer une erreur en douceur : leurs enfants auront le désir intense de rentrer chez eux pour construire le Wakanda après des films sur leurs origines. Des équivalents de 300 ou Vikings pour eux suffiront à faire voler en éclat jusqu'à 200 ans de lavage de cerveau colonial visant à les faire transitionner racialement puis à ne voir leur destin que chez nous dans une propagande salvationniste ridicule visant à les arracher à chez eux. Les aides au retour (qui existent déjà pour les clandestins car ça coûte plus cher d'expulser) achèveront de leur donner envie d'abandonner leurs papiers qui leur rappelleront juste la grisaille banlieusarde et l'éclatement ethnique dans des strates d'immigration hétéroclites et hostiles entre elles.

Après tout, où vont-ils passer leurs vacances de plaisance ? Le "Bled" n'a jamais quitté leur cœur. Parce qu'on ne déracine pas l'homme éternellement.

6 J'aime

Cette formule est à hurler de rire merci !

Espérons de tout cœur qu'il maintienne le cap s'il est réélu. Les écolos ont réussi à obtenir une place au gouvernement la dernière foi, l'anti-nucléaire n'étant pas la sensibilité sincère de Macron, mais une stratégie d'alliance, il y a une forme de risque que cela soit identique cette fois-ci. Peut-être n'aura-t-il pas besoin d'alliance pour les législatives s'il gagne avec un meilleur score, en tout cas, je serais ravie d'avoir eu peur pour rien.

3 J'aime

Oui il le faut, le néo-colonialisme (l'universalisme en général) est le grand problème de la France, actuellement presque toutes les idéologies du débat publique si réfèrent à leur manière, mais leur faiblesse est la réalité elle même car au final le multiculturalisme et l'assimilationnisme ont abouti au communautarisme après l'épreuve migratoire.

Mais il ne faut pas sous estimer le niveau de matrixage réalisé par les "gourous" conservateurs de l'anti-immigration, j'ai discuté avec des pro-Z sur un discord et ils peuvent pas dépasser le stade de l'assimilationnisme, dès que tu penses que l'appartenance à une nation c'est pas juste un concours artificiel c'est au dessus d'eux, ils veulent que tout les immigrés deviennent des petits tanguy modèles bien patriotes...

Donc même si certains gens votent car ils veulent plus d'immigrés (ça aurait pu être mon cas à l'époque par exemple, mais je peux pas encore voter de toute façon) y'en a qui à force d'écouter les mêmes intègrent toutes les idéologies néocoloniales derrière. Le fanatisme qui en résulte l'illustre bien, y'a un mini-culte de la personnalité du "grand Z" chez les conservateurs et depuis la fin du premier tour y'a des influenceurs du milieu qui disent que le peuple Français mérite de "mourir" car Z n'est pas élu, et après ça fait pleins de vues sur YouTube, le niveau de dépression de ses gens...

A côté de ça y'a Mélenchon qui se réjouit littéralement du grand remplacement (au moins même la gauche ne le déni plus), c'est une sorte de convergence avec les conservateurs les moins "équilibrés" qui s'installe. Pour moi Mélenchon est insupportable, c'est un condensé d'asile pure qui fait 20%.

Macron lui, je le vois plus comme un administrateur qu'autre chose, il est le syndrome du grand vide de la politique actuelle, son expression du "En même temps" le résume très bien, il est capable de bien parler (son discours sur l'Europe au début de la guerre en Ukraine m'a plu par ex), mais aussi de dire des imbécilités profondes comme récemment le "Tu peux être voilée et féministe". Macron c'est le statu-co car y'a pire en face, en tout cas pour moi.

Personnellement je pense aussi que tout ça c'est la raison de pourquoi je me suis retrouvé politiquement qu'ici, avec des gens qui pensent plus ou moins comme moi, j'espère bien que la politique se débouchera dans la France post-Macron.

Alors, je pense pense que tu as raison si on parle pour la majorité des individus mais pour préciser il y a quand même certains mouvements qui appellent les non-blancs ou les musulmans à prendre possession des postes importants dans l'administration, ou à gagner le djhad contre l'occident par le "ventre de leur femme", je cite "comme des criquets", oui, ils s'auto comparent à des insectes... espérons qu'ils le restent.

C'est certainement la meilleure chose, par ailleurs j'avais regardé un reportage sur les salafistes en France récemment (donc on peut dire les étrangers les moins France-compatible) et 95% des personnes interrogées avaient déjà des plans pour quitter la France pour aller vivre pleinement leur rêve au Yémen ou en Arabie-saoudite, loin loin, loiinnnnn de nous ^^ et ce même si ils étaient nés en France.

(Après je parle beaucoup de la France mais ça peut sûrement aussi valoir pour d'autres pays)

2 J'aime

Pragmatiquement la France a besoin du nucléaire, surtout maintenant, si il y a alliance je pense m'attendre à des concessions mineures, dans ce cas la campagne de jadot aura permis de mettre une petite étiquette verte tout neuve sur un produit aléatoire sans importance.

Par contre moi j'aurais plus peur des concessions que macron fera pour attirer l'électorat mélenchoniste au deuxième tour, on verra bientôt de toute façon.

Je vous ai tous bien lu, effectivement on a frôlé le débat d'asile.
Macron n'a jamais eu besoin et ne sera de toute façon jamais en mesure de draguer les melanchonistes, car premièrement il récolte l'ensemble des votants tout bords confondus pour faire barrage au RN (hormis peut être les zemmourriens), donc sa victoire est assurée, et de toute façon pour les melanchonistes il est a tout jamais le président des riches à leur yeux, donc il n'aura pas leur vote.
La véritable question que je me pose est celle ci : est ce que Marine le Pen ira danser sur Boney M le soir de sa défaite ? Un petit Raspoutine pour faire coucou à ses amis russes :joy:

Pendant son premier manda il a donné le poste de ministre de l'Écologie à une membre d'EELV, c'est a cela que je fais référence. C'était une récompense pour s'être allié.

1 J'aime

De mon point de vue c'est très bien qu'on les mette tout de suite en avant (les délires EELV) comme ça on peut tourner la page plus vite, tout le monde se rend compte de leurs conneries haha !

1 J'aime

Morgan m'a devancé, je suis d'accord avec lui : plus qu'une stratégie d'alliance, je soupçonne qu'il s'agissait aussi d'une stratégie de retour de flamme et de désinfection par l'exposition au grand jour. Ces dernières années, tout ceux qui s'informent ont pu découvrir l"inconséquence totale et le dogmatisme absolu des environnementalistes qui rejettent le nucléaire. J'ai le souvenir que l'opinion était nettement moins sensibilisée à l'intérêt du nuk il y a cinq ans qu'aujourd'hui ; maintenant, en réaction à la politique de Barbara Pompili des influenceurs pro-nuk solides ont émergé sur Twitter (Tristan Kamin en premier lieu, Emma Ducros...) Aujourd'hui l'évidence finit d'éclater à la face de du plus grand nombre avec l'hostilité manifeste du régime russe envers les pays d'Occident.

(Et aux États-Unis, Michael Moore dans son dernier film s'oppose à son propre camp et à son projet infâme de pénitence énergétique baptisé "Green New Deal".)



Pourvu que ça se confirme :grimacing:

4 J'aime

J'y crois profondément, l'anti macronisme c'est typiquement français, les grandes gueules qui ralent ont leur tête de turque, ils font du bruit mais ne sont pas nombreux. La plupart des gens aiment bien Macron car il présente bien et a supprimé quelques taxes, et en plus il fait le papa avec Poutine moi ça j'adore par exemple.

1 J'aime