Elon Musk

Qui a une opinion au sujet d'Elon Musk ?

Je n'ai qu'une image partielle de lui et ses activités, mais ce que je vois ne me donne pas tellement envie d'approfondir. Il m'a l'air gravement narcissique, il pitche des idées pourries (voir Elon Musk's Loop is a Bizarrely Stupid Idea - YouTube  ou The HYPERLOOP Will Never Work, And Here's Why - YouTube ; ou encore Elon Musk's Starship Earth to Earth: We Have Reached Peak Idiocy - YouTube ), il est sorti avec une chrétienne allumée comme Grimes, il est lourdingue sur Twitter et à force de vouloir faire partie des "cool kids" il m'a l'air suspect d'affinités avec les conservateurs les plus fascistoïdes. Certains mèmes qu'il a publié sont des trucs de gros /pol/face sortis tout droit des cerveaux les plus ravagés de 4chan, et je me demande s'il cherche à leur envoyer des signaux ou s'il est juste trop ignorant pour comprendre ce qu'il tweete quand il partage des trucs comme ça :

image


Quelqu'un pour me faire changer d'avis ?


Regardez cette imbécilité qu'il vient de tweeter et qui montre sans ambiguïtés qu'il nie ou qu'il ignore la puissante radicalisation qui a lieu chez les conservateurs depuis (au moins) dix ans :

image


Même ce compte crypto-faf s'est senti obligé de lui faire poliment remarquer que c'était débile :

image

2 J'aime

Mon impression générale est que le type en lui-même est assez agaçant (centriste narcissique qui aime se donner des frissons fascistes :yawning_face:). En revanche, si le rachat de twitter par Musk se confirme, ça va apporter un vrai vent de liberté sur Twitter, ne serait-ce que parce que ça va briser le complet monopole woke sur les gros réseaux sociaux. Aucune envie de trop participer à sa hype ni aucune envie de bouder mon plaisir non plus

1 J'aime

Je précise que le compte twitter de Bellica est toujours suspendu. Il avait été suspendu sans aucune justification, à un moment de faible activité du compte. Et je me demande vraiment sur quoi ils ont pu se baser pour suspendre ce compte, vu l'extrême modération du ton et le faible nombre de tweets. Si Musk tient sa promesse le compte sera réactivé. L'arbitraire complet de la modération de twitter a, je pense, fait le lit des relativistes, des conspis et autres populistes. En plus, ça n'a même pas servi à protéger les usagers du harcèlement. Pendant l'affaire Mila, twitter laissait les hashtags de harcèlement proliférer et même monter en TT, et a laissé des gros tweets d'appels à la haine faire effet boule de neige pendant des semaines. Et ce même après la médiatisation et le dépôt de plainte.

4 J'aime

(mais oui c'est toujours un peu navrant de voir des gens de ce niveau de richesse être à ce point au ras des pâquerettes politiquementl)

1 J'aime

Oui c'est la quête d'edgisme mais au moins c'est un agent chaotique.
C'est une faiblesse la quête du "cool kid" mais au moins on sait pourquoi il fait telle ou telle chose, c'est assez prévisible.

Le "I support the current thing" m'avait gavé mais ensuite j'ai vu des robots gauchistes fayots avec le drapeaux ukrainiens mais sans un mot sur l'Ukraine, je pense que certains pensent que ça se trouve dans le Caucase et que c'est "juste un truc triste entre Slaves comme d'habitude". Je ne vois pas de discours chez eux sur ça. C'est pas cool de poster ça, le phénomène existe quand même. En attendant, il a apparemment offert 2/3 du matos Starlink qu'il a envoyé là-bas (et acheter 1/3 par une ONG) pour participer à éviter que l'Ukraine soit blackout, coupée du monde et donc soumise à la propagande russe (qui fait croire que l'Ukraine a abandonné pour que les résistants déconnectés du monde baissent les bras), c'est bien mieux qu'un gauchiste hypocrite qui met un drapeau ukrainien sans donner un centime, juste parce que c'est effectivement le truc du moment. Ce serait irritant de la part de quelqu'un qui ne fait rien, là ça apparaît presque pour de la modestie pour ce qu'il aurait fait.

Pour le schéma j'ai vu ce schéma nul dans l'autre sens, qui n'était pas plus vrai car bien caricatural dans l'autre sens. Je crois que ça définit surtout des "mood", pas des grandes analyses politiques.

Je crois qu'il aime foutre la merde, je n'ai d'enthousiasme que dans la mesure où contrairement à tous les autres gens qui se la jouent très "serious man", il a promis des choses et il permet de lui demander des comptes et de l'attaquer sans faire exploser les comptes qui le gênent pour "fake news" ou "incitation à la haine" lol.

Donc je vois ça globalement comme positif. Qu'aurait-il pu faire de mieux, en restant lui-même, que racheter Twitter à l'Arabie Saoudite et au conseil des déchets anonymes, de ce que Twitter était devenu ?

Il n'y a rien à perdre concernant Twitter.

Il a promis :

  • algorithmes publics (et probablement bien allégés)
  • chasse aux bots, avec plus d'authentification
  • ressusciter les comptes suspendus, et automatiquement ceux suspendus il y a moins de 5 ans
  • garantir sa vision (assez fidèle à mon avis) de ce que devrait être la liberté d'expression

L'effet immédiat, c'est d'éviter la radicalisation des conservateurs dans des chambres d'écho, vu qu'un grand nombre vont pouvoir se confronter à Twitter au lieu de partir dans des bunkers et finir aussi sains d'esprit que Gab.

Donald Trump devait être suspendu sur le moment, car risque d'attentats, mais au long terme, s'il ne fait plus rien pouvant avoir des conséquences graves, il devrait symboliquement avoir le droit d'avoir un compte. Ou alors il faut une condamnation claire et des lois pour interdire au condamné de s'exprimer à vie.

C'était un peu fatiguant cette époque où la gauche avait remplacé la justice et pouvait salir ou annihiler socialement n'importe qui. Ce droit à embastiller n'est pas venu démocratiquement. Les gens qui ont voté Biden n'ont pas voté pour interdire la liberté d'expression, dont Twitter est quand même le plus fidèle embryon.

C'est bien plus encouragement que la chiottisation par un Twitter acquis à l'Arabie Saoudite, aux censeurs gauchistes et qui ne levait pas le moindre orteil face aux bots russes que le réseau avait très bien repéré, il y a des études approfondies qui prouvent que Twitter tolère des masses énormes de comptes répérés comme des bots.

Si on réfléchit bien à ce qu'a été Twitter ces dernières années, en position de monopole quasi-absolu de la liberté d'expression, car aucun réseau ne symbolise autant la personne sociale et la place publique officielle internationale que ce réseau...

L'idée de gonfler arbitrairement le réseau est à peine matériellement acceptable. L'idée d'utiliser ces bots pour pratiquer ou tolérer l'usurpation quantitative est indéfendable. L'idée de ne pas virer tous ces bots pro-russes qui pullulent ouvertement depuis la guerre en Ukraine est abominable, complice et criminel.

Twitter ne pourra pas être pire, même si c'était le but.

4 J'aime