Faire barrage à l'immigrationniste fanatique Zemmour

image

Zemmour est un immigrationniste fanatique. Pour lui, la priorité civilisationnelle absolue, c'est d'éviter les discriminations subies par les Mohammed en interdisant aux franco-italiens, aux franco-espagnols et aux franco-allemands de donner un nom italien, espagnol ou allemand à leurs enfants.

Cette poubelle conservatrice veut retirer des libertés de base aux européens de France pour lutter contre les discriminations raciales subies par des étrangers.

Zemmour est prêt à transformer la France en un système totalitaire dans le seul but d'assimiler le moindre maghrébin présent sur le sol français, de gré ou de force, afin de faire tout ce qui est dans son pouvoir pour en empêcher le retour.

Ce nationaliste immigrationniste est un monstre, et l'ennemi numéro 1 des futures présidentielles s'il se présente. Même le stalinien Mélenchon est moins liberticide, c'est dire.

Il va falloir voter Macron dès le premier tour pour faire barrage à Zemmour et au RN, ces assimilationnistes sans vergogne.

Sur les femmes et l'immigration, Zemmour est à l'extrême opposée de la ligne occidentaliste.

La lutte contre l'entassement migratoire passe par le rejet de toute mesure assimilationniste. Les non-européens sont des expatriés en Europe, tout ce qui les force à se déguiser en autochtones est une abomination humanitaire.

Zemmour est un entassiste qui croit que la France est une religion et que le destin de tout étranger en France est de s'y convertir.

4 J'aime

Je n'avais même pas encore vu que l'immigrationniste fanatique Éric Zemmour avait déjà pleinement assumé dans un tweet son intention de partager la France entre tous les hommes du monde sans exception. Le destin de tout être humain sur Terre, c'est visiblement de devenir français et de s'approprier un bout de France. Le sens figuré de "parcelle" prépare ça. L'utilisation d'un terme territorial démembrant symboliquement la France entre "nos enfants" étrangers est très explicite dans la bouche d'un Zemmour qui ne laisse aucun mot au hasard.

Cette profession de foi antiraciste et entassiste sortie d'un cerveau malade ne semble déranger aucunement les "identitaires", ces conservateurs hypocrites qui prétendent qu'ils font passer la question migratoire avant toute autre, quand il s'agit de déclamer leur scepticisme anti-progressiste, mais qui n'ont aucun problème avec ce genre de déclaration.

Le conservatisme, un maximum d'autoritarisme évangéliste et de catéchisme antiraciste pour quelques banalités anti-islam afin de tromper sur la marchandise.

2 J'aime

Finalement, il faut toujours se méfier de ceux qui se posent en défenseur de la "culture française". Pour eux, la culture française, et plus globalement notre culture occidentale, c'est un peu le big-bang : un truc sorti un peu comme ça, provoqué indépendamment de notre volonté, et qu'on se donnerait plus ou moins la peine d'avoir. En gros, il faut que nous fassions notre serment anti-prolo, anti-américain, et même anti-occidentale. Le calendrier des saints ou rien.

Je vomi ces gens qui, opposent, d'une part, culture élitiste et culture populaire, culture chrétienne et culture occidentale, comme si une seule de chaque méritait de nous résumer, et l'autre, de nous reléguer au rang de mauvais français. Mais comme si ce n'était pas suffisant, ils nous en dépossèdent, niant tout agentivité des peuples occidentaux dans la constitution de leurs cultures et nous en dictent les contours, sous la loupe de leur conservatisme chrétien. A leurs yeux, elles ne nous sont pas consubstantielles et quand ils considèrent qu'elle le sont, il faut que nous nous en débarrassions pour être de "bons français". Nous voilà mis au même niveau que des allochtones qui daigneraient donner des prénoms de saints à leurs enfants.

Ils n'auront pas ma voix !

1 J'aime

L'offre low cost conservatrice proposée par Eric Zemmour : une parcelle d'espace vital occidental contre un prénom. :nauseated_face:

3 J'aime

Non mais sérieusement :man_facepalming: Naïf que je suis, j'ai toujours cru que son discours sur les prénoms se bornait à déplorer l'abandon de la loi de 1803, que ça n'était qu'un exemple destiné à illustrer le renoncement à l'assimilation pour appuyer le reste de son discours. Je pensais que c'était un gadget, un artifice rhétorique volontairement polémique, un truc volontairement grotesque qu'il sortait pour concentrer les foudres de ses adversaires sur quelque chose de politiquement insignifiant. Mais non. En fait c'était à prendre au sérieux. Non seulement Éric Zemmour veut assimiler toute la planète, mais il s'imagine pouvoir le faire au forceps. Et le jour où il s'apercevra qu'imposer des prénoms yahviques à chacun ne fonctionne pas, il voudra sans doute interdire les jeans, le couscous, ou les abonnements à Courrier International et à Jeune Afrique ...

5 J'aime

Cette attaque de nos libertés sur les prénoms trahit sa préoccupation de contrôler nos âmes. Le prénom touche vraiment à l'intimité autant qu'à l'image sociale, c'est très important dans le rapport à soi, et il veut en faire un panneau publicitaire pour le christianisme mort-vivant. Cet homme est un monstre totalitaire.

Il est que les prénoms depuis très longtemps, et c'est un thème qui revient très souvent. C'est surtout psychopathe de revenir à la charge sur les prénoms après le débat avec Marlène Schiappa où elle l'avait mouché en long, en large et en travers.

Les vieux conservateurs sont insupportable dans le sens ou ils ne veulent pas admettre la désuétude de leurs idées. Ils se refusent totalement au pragmatisme sur l'immigration et garde l'assimilation totale comme un doudou. Alors que les jeunes conservateurs qui le suivent sont pour certaines islamo compatible, mais d'autre rêve aussi de remigrations.

Dans un autre registre, je trouve stupide de limiter les prénoms français au "calendrier" alors que les prénoms des siècles précédant sont nombreux à ne pas y figurer, Ines serait il plus français qu'un prénom du moyen-âge, de la renaissance ou un vieux prénom celte non-chrétien? C'est une vision limitante de l'identité, d'autant qu'interdire Clara et Carla, mais autoriser Claire ou "protéger l'identité" on est d'accord que c'est de l'enculage de mouches, son nom Eric est même un nom nordique et païen. Qu'il change alors de nom pour Joseph tellement plus chrétien !

1 J'aime