L’opposition de la raison et de la passion est un piège d’asile

Blâmer les émotions (pathos) quand on voit des gens ridicules s’exciter émotivement, est aussi bête que blâmer la rationalité (logos) face à une argumentation bancale.

Une mauvaise argumentation ne rend pas la rationalité invalide, une démonstration d’émotivité agressive hystérico-prostatique ne rend pas les émotions méprisables.

L’opposition de la raison et de la passion est un piège d’asile. La rationalité est un moteur piloté par l’instinct. La rationalité sans émotion conduit à devoir justifier jusqu’à sa propre survie et l’intérêt de sa propre existence, et à toutes sortes d’autres débats d’asile, ce qui mène directement à la soumission à l’agapisme.

La raison sans émotion, le logos sans pathos est un autisme qui mène paradoxalement à de graves problèmes de logique globale. De saut de puce argumentatif en saut de puce argumentatif, on finit dans une fosse septique sans même en voir le problème.

L’émotion, c’est la conscience de soi et la question de l’intérêt d’un débat ou d’une réflexion. C’est ce qui fait la différence entre penser ce qu’on dit et dire tout ce qu’on pense comme un fou.

Les gens qui refusent les émotions vont passer 10 ans à débattre entre autistes du droit de vote des femmes et de l’IVG pendant que les gens équilibrés pilotés par l’émotion-instinct “conscience de soi” vivront leur meilleure vie loin de ces débiles.

Rien de plus facile à manipuler que des gens qui se refusent l’instinct sous prétexte que l’instinct est une intelligence émotionnelle, et que les émotions, c’est mal :crazy_face:

Si les gauchistes ont l’air d’être hyperémotionnels, c’est en réalité parce qu’ils sont amputés émotionnellement : en s’empêchant tout un spectre d’émotions que l’agapisme criminalise, leurs émotions ne trouvent comme expression autorisée qu’une minuscule ouverture. Ils sont donc excessifs et hystérico-prostatiques.

Quand on ne criminalise pas les émotions, quand on leur trouve des exutoires et des moyens d’expression, tout ça n’arrive pas.

Les agapistes sont en réalité des connards hyper-rationnels qui te démontrent par A + B que tu n’es pas plus légitime à exister sur terre qu’un ver de terre. Que répondre face à tant de rationalité ? Nous ne sommes qu’atomes blablabla. Tout ça pour ensuite nous vendre l’amour forcé de l’autre. À quoi bon aimer les siens ? Prouvez que c’est important de survivre génétiquement ? Qu’est-ce que la notion de chez soi ?

Pour couper court à toute prise gauchiste, il faut trancher par le storgisme. La louve n’a pas à expliquer au crétin pourquoi elle défend ses louveteaux.

Les autistes rationalistes et leurs discours gauchistes de moines zététiciens n’ont qu’à rester dans leurs monastères, je leur offre volontiers les barreaux à poser sur leurs fenêtres, pour les protéger de nos émotions criminelles :grinning_face_with_smiling_eyes:

A-t-on déjà imaginé plus obscurantiste que le mépris et la criminalisation des émotions ?

3 J'aime