La LICRA envoie un homme en garde-à-vue pour avoir dénoncé des nazis

Grégoire Perra est connu sur Twitter comme un lanceur d'alerte antifasciste spécialisé dans la dénonciation des collusions entre des groupes écologistes (comprenez : des groupes chrétiens de gauche) et des groupes néo-nazis.

Harcelé depuis des années par les nazis, il a été signalé à la LICRA en lui attribuant la parenté des citations qu'il dénonçait justement.

La LICRA, connue pour convoquer toutes sortes de gens sans travailler ses dossiers, a donné suite au signalement par des nazis anonymes sans vérification en portant plainte contre Grégoire Perra.

Grégoire Perra a alors dû subir un garde-à-vue en tant que présumé nazi dénonçant des nazis.

La LICRA est allé plus fort que l'équipe de Twitter France quand ils ont déterminé que "Sale juif" ne contrevenait pas aux conditions d'utilisation.

6 J'aime

Il y a bien longtemps que la Licra a délaissé sa mission initiale de lutte contre la haine raciale. Il ne s'agit désormais plus que d'un club de bourgeois mesquins utilisant la réputation de l'association pour effectuer les règlements de compte personnels et politicards les plus vils qui soient. De plus, je me pose des questions concernant leur équipe juridique. Malgré des subventions confortables et un organigramme rempli de "juristes de formation", il semble qu'ils ne parviennent pas à trouver de juriste compétent. En effet, dans l'affaire Perra, il aurait suffi de littéralement 10 secondes de vérification pour s'aperçevoir de l'erreur. De plus, je m'étonne que l'équipe juridique de la Licra ne connaisse pas l'existence des guillemets, ou du moins qu'elle ne soit pas au courant du fait que des guillements signifient une citation, et donc une distanciation avec le propos mis entre guillemets.

La Licra devrait rendre l'argent que la collectivité lui donne. Elle a du temps pour persécuter des antifascistes, tout en laissant prospérer les discours de haine partout.

A cause de ces nouilles, on peut impunément traiter des gens de "sales juifs" sur Twitter, sans aucune réaction de la Licra, tandis que sur le même réseau, on est inquiété par la Licra lorsqu'on dénonce des nazis.

https://twitter.com/SolveigMineo/status/1489586070593413123

7 J'aime

C'est du délire ! Ce n'est pas comme si Grégoire Perra était un illustre inconnu. Ca fait plusieurs mois qu'il subit harcèlement et calomnies de la part des anthroposophes et des idolâtres de la biodynamie, y compris au sein du journal Le Monde (juillet 2021 tout de même !), et que ses procès sont de plus en plus suivis sur les réseaux sociaux. C'est un homme qui fait un travail utile de debunkage de cette secte, en y dévoilant, entre autre chose, la haine raciale et l'antisémitisme à peine larvés.

Ou alors c'est de l'amateurisme complet et il va falloir se questionner sur la pertinence de cette association et de ses employés (même des retraités œuvrant dans le secteur associatif sont plus dégourdis), ou alors la Licra, en bout de course, tente de taper sur tout et n'importe qui dans le seul but de prouver qu'elle sert encore à quelque chose, en envoyant automatiquement, sans relecture ni contextualisation (à laquelle elle semble être très sensible) des tweets au procureur.

Cette garde à vue est une honte !

4 J'aime