Le dilemme d'asile entre Amalek et Marguerite Stern [topic renommé]

Oui le catholique intégriste outrancièrement antisémite et homophobe est désormais de retour comme en témoigne son nouveau compte twitter à ses initiales. Il a tiré les 4 mois de prison qu'il avait à faire pour ses charmantes chansons insultant la communauté juive et homosexuelle.

On rappelle au passage ses violences à l'encontre de son ancienne compagne qu'il a agoni d'injures et frappée et la tentative d'enlèvement de son enfant qui lui a valu de s'être fait chopé par la police.

Il est également très gynophobe et a chouiné dans sa vidéo live du 1er janvier sur les pauvres pères séparés de leurs enfants par leur mère. rappelons tout de même qu'il a chanté des chansons pédophiles à sa fille... Rappelons aussi qu'il s'offusquait par le passé du casting très féminisé du 8ème épisode de Star Wars, jugeant impossible que des êtres qui saignent tous les 28 jours puissent être soldats (ce qu'on pourtant réussi des femmes guerrières celtes, vikings et scythes avant l'avènement des religions yahviques).

Comme tous les homos refoulés, il voit des satanistes partouzards partout. Il a aussi relayé les vidéos du masculiniste chrétien Radu Stoenescu (qui a prétendu dans une vidéo que Ruggia qui s'était contenté de tripoter Adèle Haenel alors âgée de 12 ans sans la violer s'était comporté de manière exemplaire) et fréquente Youri Bodeux, protestant antivax défenseur du STRASS, une association islamo-gauchiste pro-voile, qui défend le transgenrisme, agresse des féministes abolitionnistes en manifestation, et a des références qui défendent la prostitution des mineures, comme Laura Agustin, qui a sorti cette perle : " « L’autre jour, j’ai dit que personne ne devrait prendre de décisions concernant le degré de volonté ou d’acceptation de la situation d’autres personnes, puis généraliser à d’énormes groupes de personnes. Une réponse a été: « Personne ne devrait non plus faire aucune hypothèse sur le degré de volonté d’une fille ou d’un garçon de 10 ans dans l’industrie du sexe ? » Après avoir relevé la rhétorique (utilisée de manière permanente par les abolitionnistes et les personnes contre la traite), j’ai répondu que, oui, personne ne devrait non plus faire d’hypothèses sur la situation des personnes de 10 ans. Comment savoir ce qui l’a conduite à vendre du sexe ? A quels choix a-t-elle été confrontée ? Que se passerait-il si elle était soudainement extraite de sa situation ?" (Voir l'article sur le STRASS ici : – Qu’est-ce que le STRASS ? | )

On voit les belles fréquentations de ce monsieur qui prétend combattre la pédocriminalité.

1 J'aime

Merci pour ces infos. Et bienvenue sur le forum.

Je suis circonspect au sujet du STRASS. Leur fonction de syndicat m'a quand même l'air d'avoir une utilité concrète pour la vie des prostituées, et son ancrage libéral me parait bienvenu face à des discours abolitionnistes ou prohibitionnistes qui proviennent, plus souvent que non, d'un terreau yahviste. Alors je sais bien qu'ils sont proches de la gauche, notamment d'EELV, mais sur quoi te bases-tu pour les qualifier d'association islamo-gauchiste ? S'il n'ont fait que s'opposer à tout le discours qui enjoint les populations musulmanes à ne pas porter leur voile islamique dans un but d'assimilation, ça ne me dérange pas du tout.

Quant au "transgenrisme", je ne sais pas ce que tu entends par là. A titre personnel l'existence de personnes transsexuelles et la défense de leurs droits ne me pose aucun problème. Tant qu'on n'inflige pas des discours bêtes et des actes médicaux délirants à des enfants, tant qu'on ne va pas troller des compétitions sportives, tant qu'on ne se perd pas dans des délires de déconstruction stériles (comme la police britannique qui s'est mise à catégoriser certains violeurs comme des "femmes")...

6 J'aime

Il est temps d'ouvrir les yeux et de s'apercevoir que les choses ne sont pas comme le prétendent les libertariens. C'est même totalement l'inverse.

Ce sont les féministes abolitionnistes (qui pénalisent clients et proxénètes mais pas les personnes prostituées) qui combattent avec virulence les trois grandes religions du livre. Marguerite Stern a d'ailleurs très clairement dit dans un tweet : "Le catholicisme c'est de la merde. Le judaïsme c'est de la merde, l'Islam c'est de la merde, le bouddhisme c'est de la merde" et a soutenu Mila. On peut ajouter à la liste Christine Le Doaré, Caroline Fourest, Fiammetta Venner, etc. Les féministes radicales anti-religions sont soit athées, soit favorables aux animismes matriarcaux comme ceux des Amérindiens type Iroquois. La dirigeante du CAPP est Joana Sorgintxu, et son pseudonyme fait référence aux sorgins, sorcières du Pays Basques, ou plutôt prêtresses de la religion païenne basque. les Basques étaient d'ailleurs un peuple matriarcal. Un autre groupe radfem abolitionniste s'appelle "les Fées Ministes", pas besoin de vous faire un dessin. Le Fou Allié, un homme radfem anti-transgenriste et abolitionniste va bientôt faire d'ailleurs une vidéo sur les sorcières d'aujourd'hui. Il en a déjà fait une sur sa chaîne sur celles du passé.

Penser que l'abolitionnisme est yahviste est une erreur fondamentale, l'Eglise a toujours préféré la prostitution à la liberté sexuelle, le CAPP a justement un article là-dessus :

L'Angleterre victorienne, période de charia chrétienne gynophobe hardcore, était très accommodante vis-à-vis de la prostitution :

http://www.isabelle-alonso.com/puritaines-vraiment/

Francine Sporenda, l'autrice de l'article, tient d'ailleurs le blog Révolution Féministe qui contient des articles islamo-critiques, dont un "Féminisme et Islam : l'impossible synthèse" qui montre que l'Islam n'a pas amélioré le sort des femmes et que les femmes arabes païennes avaient plus de droits (tout comme les femmes païennes européennes avant le christianisme).

Ce sont au contraire les féministes pro-sexe comme Ovidie qui sont favorables aux religions du livre, sous prétexte d'inclusivité. D'ailleurs un féministe libéral queer non-binaire qui n'appréciait pas mes critiques de l'Islam n'a pas aimé non plus que je lui envoie un article critique vis-à-vis d'une des figures du STRASS et m'a adressé ce mp : "Pourquoi t'obstiner ? Tu sais déjà que je n'accepte pas ton racisme sous couvert de féminisme, pourquoi accueillerais-je d'un bon oeil ton partage d'article putophobe ? Je te conseillerais bien de devenir aussi transphobe, enbyphobe et acephobe, comme ça tu auras rempli le bingo du féminisme blanc (ndlr : et alors?) Sérieusement. Ce féminisme qui exclut les femmes racisées, les femmes religieuses, les travailleur-euse-s du sexe, tu le trouves tellement défenseur des femmes ? Cela étant dit sans aucune complaisance envers les dérives patriarcales des structures religieuses (je refuse de toute manière les structures religieuses par principe) ou les clients". Donc pour moi c'est clair que ce féminisme pro-travail du sexe est dans la quasi-totalité des cas un allié de l'islamisation. A l'inverse le féminisme radical est universaliste et laïque.

Croire que défendre la prostitution c'est défendre la liberté sexuelle est un leurre. Beaucoup de puritains sont favorables à la prostitution. C'est le cas d'Henry de Lesquen, c'est le cas d'Eric Zemmour, c'est le cas du catholique prostitueur Michel Houellebecq.

Après cela je ne pense pas que tous les clients soient des monstres violeurs et que toutes les prostituées soient forcées, mais il faut savoir que malheureusement l'écrasante majorité de ces femmes sont exploitées. D'ailleurs la plupart des hommes ayant recours à la prostitution sont souvent déçus par cette expérience.

Euh... Caroline Fourest et Fiammmetta Venner sont deux figures du conservatisme centriste. Christine Le Doaré est une militante chrétienne au dernier degré ; sa lutte il y a quelques années consistait à interdire la distribution de préservatifs aux prostituées :crazy_face: — en coordination avec l'association Le Nid, qui était domiciliée à l'adresse de différents diocèses et associations catholiques. Quant à Marguerite Stern, son constructivisme gauchiste l'a poussée dans des contradictions insondables, elle milite pour l'immigration d'hommes afghans en Europe le matin et contre les violences faites au femme l'après-midi. Toutes ces femmes sont beaucoup plus pétries d'injonctions yahvistes que tu ne sembles le croire.



Mais qu'est-ce qui te fait penser que moi ou d'autres ici approuvons de l'universalisme ? L'universalisme ne s'oppose pas à l'islam ni à la chrétienté, il est une au contraire à la base de tout leur programme.

Puis-je te demander comment tu as découvert ce forum ? Parce que ces références et cette remarque me donnent l'impression que tu ne saisis pas vraiment où tu as atterri.

6 J'aime

Je suis d'accord avec Lucas sur tous les points évoqués plus haut.
Mais quelque chose me gène avant toutes ces choses évoquées.
En fait, j'ai même dû mal avec le sujet tout court.
La catégorie observatoire des asiles d'habitude ne prend pas ce ton. Le ton genre presse people.
C'est à dire que quand ça mets en évidence tel ou tel sujet ou réaction ça ne me gêne pas, au contraire c'est un genre de "strip tease" (comme l'émission TV) on se fout de leurs gueules en fait.

Mais là, qu'est ce que j'en ai à faire que ce mec soit sorti de prison ? Rien que le titre du sujet m'emmerde.
Le "il est de retour" m'emmerde. Non c'est juste un déchet bipède qui tweet ou stream entre 2 délits. Un retour sous arc de caca n'est pas un retour. À part pour ceux qui sont de l'asile.
Je vois pas l'intérêt du sujet en fait. Je n'ai rien contre l'observatoire des asiles, mais si tu veux poster un truc en ce sens, stp fais en sorte que ça ne ressemble pas un article press people. Ce mec est une merde un sujet sur lui je trouve ça too much en fait.

5 J'aime

Le Mouvement du Nid a été fondé par des chrétiens autrefois c'est vrai, mais il n'est plus chrétien aujourd'hui. De plus les intégristes chrétiens sont favorables à la prostitution, renseigne-toi un peu mieux, va sur le site d'Henry de Lesquen par exemple. Amalek lui-même est d'ailleurs pro-prostitution, en référence au bon Saint-Louis roi des proxénètes.

3 raisons d’interdire la pornographie, par Henry de Lesquen | Henry de Lesquen

Après ça on peut considérer effectivement que les gauchistes sont des chrétiens sécularisés.

Mais moi je vois que les féministes radicales sont plutôt favorables au matriarcat préhistorique qu'eux religions du livre que défendent au contraire les féministes queer pro-sexe au nom de l'inclusivite.

J'ai été feministe pro-sexe, je sais de quoi je parle, la critique de la religion y est taboue, même chrétienne, et le transgenrisme y règne en maître. D'où après mon passage par le feminisme radical mais qui mène à une impasse avec son "les hommes sont des porcs" et son universalisme qui dans ses objectifs ne diffère pas vraiment de l'intersectionnalite. Le style "oui les muzz violent mais faut les garder chez nous".

Et oui, le STRASS est transgenriste comme le montre cet article :

Vends ta culotte et paie ta transphobie ! – Strass – Syndicat du Travail Sexuel (strass-syndicat.org)

Parce que pour eux, on peut être une femme et avoir un pénis, m'voyez...

"Renseigne-toi un peu mieux" : euh on a très bien compris que le but ici c'est de refourguer de la publicité vers les cinglées radfem.

Que des chrétiens soient favorables à la prostitution ne change rien au fait que les chrétiens en général notamment de gauche y sont massivement défavorables en cachant leur puritanisme derrière une fausse préoccupation infantilisante et paternaliste envers les prostituées.

Donc c'est bien parce qu'elles considèrent comme les pires incels que leur âge d'or féministe correspond à l'étape primitive de l'humanité, là où le patriarcat aurait lui apporté la civilisation ? Le primitivisme vs le progrès moderne patriarcal putréfiant ?

Donc il faut choisir entre ces deux asiles de femmes complètement cinglées ?

Quid de 100% des radfems à visage découvert qui sont 100% à fond dans l'asile déconstructionniste des sexes, qui attaquent les trans parce que les trans perpétuent "les stéréotypes de genre" ?

Complètement. Amalek est tellement un cas social extravagant qu'il n'est un sujet que pour les asiliennes puisqu'il ne permet pas à quelqu'un d'à peu près normal de cerner en quoi il est représentatif d'une certaine conception chrétienne des choses. En-dehors de l'asile "dissident" il n'a aucune utilité ni aucun intérêt. En parler comme une star est ridicule et navrant.

Quand on me dit que les radfems sont anti religions yahvistes, c'est comme si on me disait que tel groupe est intéressant parce qu'il n'est pas nazi.
Encore heureux. Que d'autres soient plus ou moins pourries, ça dépend des sujets et on s'en fout, personne ici n'a envie de rejoindre un groupe de féministes de gauche timbrées. On a tout ce qu'il faut, on n'a pas besoin de la promotion de groupes de folles.

Marguerite Stern respire encore moins la santé mentale qu'Amalek. Elle promeut le mode de vie du squat avec des punks à chien misogynes de la gauche qui pue, c'est un engagement qui envoie des femmes perdues et ingénues dans les griffes de vrais tarés. Elle fait aujourd'hui la promotion de Julien Rochedy, elle roulait des pelles à un migrant objectifié par simple haine autoethnophobe, et elle a servi de promotion à la fresque très culture du viol de "Les françaises aux africains". Ça ira, merci.

5 J'aime

Utilisateur suspendu pour

  • Promotion assertive et enthousiaste d'un asile contre un autre
  • Port d'un nom de déesse (les dieux d'ici et d'ailleurs ne sont pas des pseudos ni des marques)
  • Au moins 2 outrages légers à modérateurs, se plaçant dans la posture de professeur et non de simple rédacteur d'exposé
  • A posté un extrait du site nazi DP sans distanciation suffisante ; on aurait dit qu'iel insultait les admins d'ici alors que c'était pour dénoncer ceux de DP en ne disant pas "sur le site nazi DP" mais en disant "double pénétration anale", ce qui laisse penser que la personne est tellement enfermée dans la réaction anti-asile qu'iel n'a pas de recul sur ce que peuvent voir des gens à peu près normaux
  • Apparente transphobie : présenter la sympathie envers la cause trans comme implicitement négative ne laisse rien présager de bon. Au passage les radfem sont encore plus négationnistes des sexes que les plus transactivistes, de ce que j'ai pu constater.
3 J'aime

Merci à tous pour vos recadrages. Je me demande ce que ce genre de personne vient faire ici. L'occidentalisme est une doctrine précise, qui a été fixée de manière claire dans le Manifeste de l'occidentalisme. Comment quelqu'un peut-il, dans ces conditions, s'imaginer pouvoir utiliser le forum des occidentalistes pour promouvoir les cinglées chrétiennes déconstructionnistes que sont les radfems ? Dénoncer la dinguerie des mouvements transactivistes n'efface pas leur propre dinguerie. Marguerite Stern est une irresponsable qui invite les autres femmes à se mettre en danger autant qu'elle s'est mise en danger. Les femmes méritent mieux que le martyrat dans des squats infestés de morpions. Au fil des années je l'ai vue enchaîner les opérations de promotions des mecs les plus toxiques :

  • sa fresque full culture du viol "Les françaises aux africains" avec une performance où elle roulait une galoche à un missionnaire musulman de l'association Coexist machin (lobby œcuménique pro importation de masse de populations musulmanes dans les pays occidentaux laïcs). Ajoutons que dans son communiqué rédigé à l'impératif, elle disait aux femmes françaises avec quels hommes elles devaient coucher, et présentait l'insémination par des hommes migrants (de préférence de pays musulmans, hein) comme le summum de la libération féminine.

  • récidive quelques années plus tard quand elle pavane dans je ne sais plus quel magazine avec son copain migrant musulman. Encore une fois elle présente ça comme de l'empowerment féministe. On n'a ensuite plus jamais entendu parler de son mec, et à en juger par son ressentiment croissant à l'égard de tous les hommes, ça a dû ne pas très bien se passer.

  • son travail quotidien de darkpillage des femmes. Elle repète aux femmes que c'est la norme d'être traitée comme la dernière des serpillières par les hommes. Sous couvert de dénonciation, elle normalise des violences absolument pas normales. Le sous texte est : ne cherchez pas à être heureuse, ne cherchez pas à fonder une famille, n'attendez pas le respect d'un homme, puisqu'on vit à Patriarcaland. Elle a toujours mis un point d'honneur à s'afficher avec les mecs les plus toxiques, à vivre dans les endroits les plus en roue libre niveau virilisme toxique (les squats de punks à chiens :heart_eyes:). Elle veut juste que d'autres femmes viennent la rejoindre dans sa destinée faite d'auto-stérilisation et d'auto-destruction. Désolée Marguerite mais si tu présentes le féminisme comme de l'anéantissement de soi, l'oubli de tout respect de soi, la perte de tout instinct d'auto-conservation dans des squats remplis d'insectes et de mecs dégueulasses, alors tu fais de la propagande antiféministe.

  • Sa promotion de Julien Rochedy, youtubeur masculiniste qui s'est notamment réjoui du viol et du meurtre d'une jeune femme. C'est donc ça le point final du "féminisme" de Stern ? Présenter le féminisme comme une spirale d'automutilation puis ensuite se réfugier dans les bras de papa patriarcat ?

Marguerite Stern est une rabatteuse vers les hommes les plus misogynes et violents qui soient. Si elle est aussi obsédée par la prostitution, c'est parce qu'elle essaye de se convaincre qu'elle vaut mieux que les proxénètes. Permettez moi de pointer le fait qu'au moins, les proxénètes évitent généralement de se présenter comme des leaders féministes.

Les haineuses radfem à la Stern sont en fait très contentes d'avoir enfin trouvé des personnes dont le niveau de dégueulasserie rivalise avec le leur.

Stern pense que dénoncer la crasse humaine des autres (proxénètes, militants trans misogynes) la dispense du moindre effort d'introspection. Qu'elle continue donc à diffuser sa toxicité en roue libre sur les réseaux sociaux. Si des idiotes veulent finir comme elle, c'est leur problème. Mais aucune de ces masochistes ne doit poser un orteil sur ce forum. Nous ne sommes pas le dépotoir de l'asile radfem.

8 J'aime

Oui, Marguerite Stern est vraiment le Michel Houellebecq du féminisme.

2 J'aime

Son "il n'y a pas quelqu'un qui a un immeuble à me prêter gratuitement en plein Paris ?" sent à plein nez le privilège militant dont elle aurait dû tirer parti pendant toutes ces années au lieu de s'apercevoir 10 ans plus tard que la gauche est toxique contre le féminisme.

L'agenda déconstructionniste de la gauche ne la dérangeait absolument pas jusque là et ne semble toujours pas lui poser problème. Non, pour elle, le problème ce sont les trans.

4 J'aime

Totalement, d'accord, je te remercie de faire le lien entre sa promotion du squate comme un mode de vie acceptable, au nom d'un idéal : anarchiste, anti capitaliste, anti propriété privé. Anti opulences ? Et sa vision déconstructiviste d'asile lien mélange et émancipation.

J'ai toujours trouvé louche de prétendre défendre un groupe en proposant une solution dans le refus de toute possession par sacrifice, alors qu'il pourrait sembler évidant à un enfant de 5 ans , que les dominants (réel ou supposé) ne vont pas, eux même renoncer à la propriété privée et l'opulence comme par magie. Je pense que la vision sacrificielle Christique, fonctionnant selon un principe magique est un bon red flag.

De même que l'anti progressisme sur les rapports homme-femme par fatalisme très bien décrit dans le poste, Marguerite est ironiquement très décadentisme et conservatrice à ce sujet. Est ce donc bien surprenant qu'elle en vienne donc à soutenir le conservateur Julien Rochedy ? Peut-être pas.

Autre sujet même si la dénonciation de certains trans misogynes est réelle, accuser les trans de "renforcé les stéréotypes de genre" est en partie contestable. S'il est vrai que les personnes trans vont arborer des élément typiquement féminin pour "faire femme", est-ce raisonnable d'accuser n'importe quelle femme qui aime le vernis à ongles, le maquillage, les jupes, le rose, d'être une méchante qui renforce de tel stéréotype. Comme si l'on ne pouvait pas décemment être maquillé en jupe rose et tout de même vouloir l'empoworment et les droits, il me semble que les personnes de pouvoir ne tortille pas du cul indéfiniment sous prétexte d'attendre une perfection de cohérence. Ils prennent tout ce qui leur convient, point. L'injonction à une cohérence parfaire pour des motifs futiles contre nos droits est un argument régulier des masculinistes. "Tu es pour le droit de vote, mais tu acceptes que ton date t'offre un verre... que de contradiction". Au nom de quoi les radfem prendraient elles le même créneau ? Cette injonction à une "cohérence totale" jusqu'à la destruction esthétique, rompre toute féminité non pas par goût réel, mais par "cohérence" teintée de bleu capillaire, un sacrifice magique sans récompense ( à part abaisser la norme). Je pense en tout honnête qu'elle ne pourrait pas assumer leurs idées avec une apparence plus "classique". N'est-il pas en réalité le comble de la soumission de devoir s'auto détruire indéfiniment pour penser que l'on aurait dans un monde idéale utopique, le droit d'être forte et libre?

6 J'aime