Le mascu chouineur Stéphane Edouard fait des commentaires sexuels répugnants sur les femmes ukrainiennes victimes de la guerre

Sur instagram, le mascu chouineur Stéphane Edouard a fait un post minable au sujet des femmes ukrainiennes victimes de la guerre, les traitant, je cite "d'instaputes". Pour rappel, l'Ukraine est un pays où la traite humaine de nature sexuelle est un problème grave détruisant la vie de nombreuses femmes.

A 45 ans, il ne trouve rien de mieux à faire de ses journées que d'insulter sur internet des femmes victimes de la guerre. Pendant que des millions d'hommes et de femmes se battent en Ukraine pour sauver leur pays.
C'est ça, l'asile mascu chouineur : ils passent leur temps à utiliser le sacrifice des hommes courageux (soldats morts au combat, ouvriers risquant des accidents graves) pour pleurnicher en se plaignant que la société ne valorise pas assez les hommes. Sauf que ces grosses merdes ne sont que des limaces de canapé qui s'approprient les accomplissement des autres hommes pour baver leur pleurniche écoeurante du matin au soir.

Il faut vraiment avoir complètement perdu pied émotionellement et intellectuellement pour en arriver là. Quel naufrage. Ce pauvre mec est complètement addict à la validation sociale par son petit groupe de losers à l'existence tellement vide qu'ils sont incapables de se préoccuper d'autre chose que de "comment tremper le biscuit". Je suis partagée entre la colère face à tant de bassesse et la consternation face à quelqu'un qui se tire à ce point tout seul vers le bas. Niveau respect de soi, il est à peu près arrivé au niveau du junkie qui se réveille régulièrement la tête dans son vomi.

Stéphane, le monde ne tourne pas autour de tes problèmes de zigounette. Il y a des sujets plus importants que tes névroses, comme la guerre, l'avenir de l'Europe et la traite humaine. Si tu n'as rien d'intéressant ni d'utile à dire, n'oublie pas que tu peux toujours fermer ta gueule.

image

3 J'aime

Je me souviens d'avoir vu un post de ce psychopathe à propos d'une mère qui s'était tuée avec la fenêtre de sa voiture pour essayer de sortir son enfant avant que la voiture ne se verrouille totalement de l'intérieur. Il avait écrit que ça n'arrivait qu'aux femmes. Il partage avec Julien Rochedy la passion de cracher et de piétiner chaque corps fumant de femmes, je ne l'ai jamais vu être désolé qu'une femme trouve la mort ou finisse dans un sale état, ce sont des spécimens assez incroyables à collectionner. Je ne serais pas surpris de bientôt le retrouver au fond d'une poubelle comme Génération Z, fondu en compost post-humain gynophobe entre Joachim Son Forget et Stéphane Ravier.

6 J'aime

Le même Stéphane Edouard qui considère les méfaits de l'arnaqueur Tinder comme une "justice divine" et qui utilisait déjà le terme de "Instapute" pour qualifier le profil Instagram d'une des victimes. Et ce n'est là qu'un échantillon ridicule parmi le tas d'immondices qu'il balance sur les femmes, tout en utilisant un ton docte et faussement mesuré pour donner de la consistance à ses délires.

C'est aussi vrai qu'ironique, car, de mémoire, c'est précisément ce qu'il reprochait aux femmes, entre autres choses. Pourtant, je n'ai jamais autant vu ce comportement que chez des hommes, toutes catégories confondues, et c'est un trait particulièrement prononcé chez les Incels et autres sommités du net.

5 J'aime

3 J'aime

Stéphane Edouard fait du Soral qui traitait déjà les FEMEN de putes, les femmes ukrainiennes ont beaucoup plus de courage que ces masculinistes à la noix vu qu'elle n'hésite pas à prendre les armes au coté de leur maris, de leurs frères pour défendre leur pays au péril de leur vies contre Poutine.

1 J'aime