❤️ Le projet Sucré-Cœur de Montmartre

Dans le cadre du chantier occidentaliste de déchristianisation de l’Occident, le Parti occidentaliste milite pour la restitution des églises au peuple qui les a bâties. Il s’agit là d’un mouvement de réappropriation populaire, de valorisation du patrimoine architectural européen et d’expulsion de l’occupant chrétien hors d’Europe. Outre un vaste plan de réaffectation des églises, le Parti occidentaliste œuvre à formaliser des projets-phares pour certains édifices à la signification politique particulière. Le premier de ces projets est le projet du Sucré-Cœur de Montmartre :

«La basilique du Sacré-Cœur de Montmartre à Paris, dite « basilique du Vœu national », a été bâtie avec l’argent des prolétaires français pour leur faire expier le péché d’avoir voulu conquérir leur liberté lors de la Commune de Paris de 1871.
Ce monument de pure haine christo-bourgeoise à l’endroit des prolétaires français doit être transformé en musée vivant de la pâtisserie française : il deviendra le Sucré-Cœur de Montmartre. Cette nouvelle affectation est cohérente avec l’aspect du bâtiment, une sorte de gâteau de Savoie empilant divers styles hétéroclites, construit en travertin, roche calcaire présentant la particularité d’exsuder en permanence du calcin blanc, ce qui lui donne un aspect de meringue.
Par respect pour nos ancêtres ouvriers qui ont travaillé sur le chantier du Sacré-Cœur, une destruction est à exclure, et la réaffectation pâtissière du Sacré-Cœur est le seul moyen de donner enfin un sens au mauvais goût du programme architectural du monument. Le Sucré-Cœur abritera une école de pâtisserie qui permettra à des jeunes issus de familles pauvres de recevoir une formation d’élite en pâtisserie et confiserie. Ce programme ambitieux sera largement financé par des démonstrations publiques du savoir-faire pâtissier français, et par la vente de gâteaux, viennoiseries et confiseries, que les onze millions de touristes visitant chaque année le monument se feront un plaisir d’acheter à prix d’or.
En transformant le Sacré-Cœur en Sucré-Cœur, on brisera enfin le « vœu national » que les christo-bourgeois avaient scélératement prononcé à la place des prolétaires, et on inversera la symbolique du monument : de monument chrétien réactionnaire destiné à humilier les prolétaires, il deviendra monument hédoniste à la gloire des prolétaires et lieu de formation des meilleurs ouvriers du pays.»

Manifeste de l’occidentalisme, 12.10, “la déchristianisation, une libération de 1500 ans d’occupation”

4 J'aime

Par quoi remplacer les croix ornant les extrémités du monument ? Des suggestions ? Pourquoi pas de jolis cœurs dorés ? Ou bien de belles flèches d’or ? Ou alors des flèches ornées de cœurs ou de petites pâtisseries dodues ?

image

3 J'aime

J’ai d’abord pensé à des brins de blés ou des carrés de chocolat pâtissier, mais je me rends compte que c’est juste un gros cliché marketing pour vendre des paquets de farine. Alors oui, des pâtisseries dodues, bien appétissantes, et si possible, flashy comme tout. Des macarons bariolés, des Paris-Brest à la pistache, des cupcakes glacés de rose avec des vermicelles multicolores. Et sur le dôme principal, une omelette norvégienne maintenue dans un perpétuel flamboiement :

1280px-Baked_Alaska_at_the_Oceannaire_in_San_Diego,California(8726079933)
Par vxla from Chicago, US — Baked Alaska at the Oceannaire in San Diego, California, CC BY 2.0

(Par contre, on évitera les religieuses et les croissants :grin:)

3 J'aime

Lors de ma dernière apparition privée de la Vierge, celle-ci m’a assuré être à 100% d’accord avec ce projet. Depuis 2000 ans qu’elle jeûne, elle aimerait bien pouvoir se faire une petite religieuse de temps en temps.

2 J'aime

Pas mal, la religieuse :joy: je note pour le projet !

1 J'aime

Le sucré-coeur c’est un super nom, pour une église qui a été bâtie sur le sang des français, Solveig et toi Yann vous faites du super boulot.

5 J'aime

Remplacer les croix par des pièces montées de choux à la crème.

2 J'aime

A la réflexion, remplacer carrément les murs par du pain d’épices et des sucres cristallisés, comme dans le conte.

Et pourquoi pas de ravissantes petites cannes à sucre ? :innocent:

2 J'aime

Je vous propose Amaury Guichon sur la liste des professeurs de pâtisserie ou chocolaterie, ou bien sur la liste des master-classes ou des stages, ou comme décorateur.
Le talent de cet homme est tout simplement prodigieux.
Voici le lien de sa chaîne Youtube, régalez vous : https://youtu.be/IBs-u1h9j-M

2 J'aime

Moui, ça pourrait aller, il m'a l'air d'avoir les qualifications minimales requises :grin:

En fait à ce niveau c'est un vrai travail de sculpteur...

1 J'aime