L'égarement complet du Lapin du futur

Je n'écris pas ce post avec gaieté d'âme, car il s'agit d'un youtubeur que j'ai longtemps beaucoup apprécié, mais il va falloir qu'on se penche sur le cas du Lapin du futur (alias Le Lapin Taquin) qui est désormais en plein naufrage. La perte récente de sa chaîne Youtube semble l'avoir suffisamment affecté pour qu'il décide de changer nettement de style, et il publie désormais des des vidéos très brèves, focalisées sur des points bien précis de l'actualité immédiate sur sa nouvelle chaîne, Actu du futur. À titre personnel il me semblait que son discours, même avant cette transition, s'était déjà mis à patiner sur place depuis un certain temps — peut-être par manque d'une teneur suffisamment politique, chose qu'il se refusait visiblement à développer. Il me semblait que la satire joyeuse des premières années avait progressivement laissé la place la place à une aigreur assez démoralisante. Malgré cela, avant la perte de sa chaîne, l'essentiel de sa vision dextriste, anti-gauchiste et anti-conservatisme était encore perceptible.

Mais la vidéo qu'il a publiée au sujet de la guerre du Donbass marque une rupture totale avec ce personnage-là. Y figurent :

  • un court extrait d'un discours de 2014 du président ukrainien Petro Poroshenko, monté de façon manipulatoire, et sciemment traduit de façon erronée dans les sous-titres. Le montage prive d'une contextualisation pertinente, et les sous-titres transforment de propos formulés au présent en des phrases au futur, produisant un parfait contresens en créant l'illusion qu'il s'agit d'un discours imbu d'un profond mépris ethnique pour les Ukrainiens du Donbass. En réalité, il s'agissait d'un appel à une solution politique et à l'unité du pays. C'est un montage vidéo aussi malveillant que grossier, qui a été diffusée en 2014 par une télévision russe à des fins de propagande de guerre. (Le gouvernement russe était allé jusqu'à soumettre ce bidonnage incendiaire à la Cour pénale internationale). À l'époque, les journalistes ukrainiens de StopFake.org avaient parfaitement fait le travail de debuking qui s'imposait ;

  • un extrait vidéo tout aussi bidonné par des coupes complètement pétées, complètement manipulatoires, malveillantes et absurdes d'un passage télé d'un journaliste ukrainien, Bogdan Boutkevitch, là aussi faites et diffusées par la propagande de guerre poutinienne en 2014 pour créer l'illusion incendiaire d'un prétendu mépris ethnique violent et sanguinaire des ukrainiens pro-occidentaux pour leurs compatriotes russophones. Intox elle aussi démontée avec soin par les journalistes de StopFake.org.

Le Lapin du futur s'est donc fait avoir, et il a relayé des vidéos de désinformation du régime de Poutine accusant faussement le gouvernement ukrainien de début de génocide.

Dans la foulée, ce lapin dépassé indique avec ingénuité qu'il a « récupéré [ces] vidéos sur le compte Twitter d'Anne-Laure Bonnel », qu'il présente simplement comme « une journaliste française ayant réalisé un documentaire sur le Donbass en 2015 et qui se dit censurée par les médias occidentaux. » Qui est Anne-Laure Bonnel ? Une demi-clone de Charlotte d'Ornellas — vraiment, la ressemblance est frappante, on a clairement affaire à la même race sociale catho-bourgeoise eurasiatique — ancrée dans le milieu conservateur français. Elle se présente comme « journaliste indépendante », autrement dit une personne encadrée et financée par des gens inconnus. Que contient son « documentaire sur le Donbass » ? Le même extrait de discours bidonné de Poroshenko évoqué plus haut en guise d'introduction, suivi du récit mensonger de prétendues exactions ukrainiennes mis en scène par des combattants séparatistes pro-russes qui organisaient ses tournages, et qui restaient présents lorsqu'elle recueillait des témoignages. Sans commentaire.

Tout ça est déjà triste. Mais peut-être pas le pire. Après tout, l'erreur est humaine. Sauf que la vidéo se termine par des considérations personnelles de son auteur, qu'il aurait nul doute prononcées sur un ton solennel s'il n'utilisait pas systématiquement cette voix synthétique caractéristique de sa marque de fabrique. Et le lapin de s'enorgueillir en ces termes : « L'important dans ce conflit, et l'important en général c'est de multiplier les sources d'information. » Et c'est à ces mots qu'on peut mesurer toute l'ampleur du naufrage. Car ces vidéos pro-Poutine ultra-bidonnées sont vieilles de presque dix ans. Il suffisait de recherches Google élémentaires (comme ça, puis comme ça) pour multiplier les sources d'information et se rendre compte qu'il s'agissait en fait d'un mensonge abyssal. Il n'a rien fait de ça. Il a tout gobé sans se faire prier, il s'est fait le relais d'une propagande anti-occidentale ignoble, et des tréfonds de ce monde parallèle, a pris son public de haut pour l'enjoindre à un rigoureux scepticisme en l'invitant « ne pas se contenter d'avaler tout rond ce que racontent 99,9 % des médias français ». C'est à cette posture de déconnexion radicale des faits mêlée d'arrogance qu'on reconnaît ceux qui sont partis beaucoup trop loin dans le rabbit hole de la désinformation à tonalité conspirationniste. Je me demande s'il en sortira ou non.

6 J'aime

Je ne peux que te rejoindre sur ce constat alarmant. Je l'ai beaucoup regardé, et même soutenu par le passé. Mais depuis un moment, je le vois nager dans les tréfonds de thèses antivax. Cela m'a poussée à ne plus regarder ses vidéos, en espérant un retour de son ton à la fois ironique et nuancé, qui lui a évité un temps, de brosser les gauchistes et les conservateurs dans le sens du poil. Je ne sais pas si il a conservé ce positionnement idéologique depuis que j'ai cessé de regarder son contenu. Toutefois, je ne suis pas surprise de ce que tu décris. C'est bien désolant.

8 J'aime

Anne-Laure Bonnel est surtout payer par un média publique Russe donc la voix de son maître, on ne peut pas décemment la présenter comme "une journaliste censurée" ne pas avoir noté se point est pour le coup presque mensonger.

4 J'aime

Je me souviens aussi qu'il/elle avait dit dans une vidéo qu'il ne s'était pas fait vacciné car "les vaccins provoquent des myocardites". Inutile de rappeler à quelle point une telle affirmation est mensongère et anti-science. C'est vraiment dommage qu'il est intégré des idées venues tout droit des asiles, surtout que sa vidéo sur les islamo-conservateurs était très intéressante.

2 J'aime

Cette journaliste n'a été nullement censuré en France vu que Praud lui a donné la parole dans son émission , alors qu'elle relaye la propagande du kremlin à propos d'un sois disant génocide au Dombass.

1 J'aime