#Paris 🇫🇷 Le nez cassé par un coup de poing la première fois qu'elle sortait depuis 3 ans

Publié à l'origine sur : #Paris 🇫🇷 Le nez cassé par un coup de poing la première fois qu'elle sortait depuis 3 ans

Alors que Malvina marchait sur le trottoir le week-end dernier rue du Faubourg Montmartre, dans le 9e arrondissement de la capitale, elle croise le chemin d’un homme d’une trentaine d’années. Ce dernier lui assène un coup au visage, et continue sa route. (…)

Les trois filles marchent alors rue du Faubourg Montmartre dans le 9e arrondissement. Alors que Malvina est sur son téléphone, elle relève la tête et voit «un monsieur arriver au loin, d’un pas décidé». «Il arrive à notre hauteur, et là j’entends un gros boum, et je sens une douleur aiguë sur mon visage. À ce moment-là, je m’allonge sur le sol», se souvient-elle. Elle ne le connaît pas, ne lui a pas parlé, il ne lui a rien volé, l’homme l’a simplement frappée «gratuitement». L’agresseur a ensuite continué «tranquillement sa route», «personne ne l’a arrêté», nous précise-t-elle.

Autour d’elle, quelques personnes s’activent et la mettent en position de sécurité. «D’autres sont là pour le spectacle», a-t-elle constaté sur le moment. Les pompiers sont appelés et arrivent en sept minutes environ. (…)

«Mais au bout de 45 minutes, ils ne sont jamais arrivés. Les pompiers m’ont dit qu’ils étaient débordés». Ils décident donc de se rendre à l’hôpital sans attendre plus longtemps. (…)

Le lendemain, Malvina va porter plainte contre X au commissariat de son département. Elle décrit l’homme comme étant «de type européen, âgé d’une trentaine d’années,1 mètre 60, corpulence fine, cheveux mi-longs bruns un peu ondulés, avec une barbe de 2-3 jours», a pu lire Le Figaro dans le PV d’audition. Il lui semblait que l’homme portait un bracelet côté droit, et était vêtu d’un baggy court clair avec un T-shirt clair. «Il y avait des caméras de surveillance, la police a fait une réquisition, et la policière m’a confirmé ce matin qu’ils pouvaient les exploiter». «Je veux qu’il soit puni», lance-t-elle.

lefigaro.fr

1 J'aime