Pass sanitaire : encore une fois, un passe-droit pour les lieux de culte

Je ne sais pas ce que vous pensez en général des mesures sanitaires, mais il y a quelque chose de consternant dans toutes ces mesures anti-Covid : l’exemption pour les lieux de culte, sous couvert de protection constitutionnelle. Voici un bon article de Marianne à ce sujet qui montre l’arbitraire du Conseil d’état sur le sujet des libertés fondamentales : "On privilégie la liberté religieuse" : pas de passe sanitaire dans les lieux de culte.
La raison avancée pour ce passe-droit : la liberté de culte est garantie par la constitution (et pas celle d’aller au cinéma, malheureusement ils n’avaient pas pensé à tout). Les restrictions de libertés ont été imposées à l’ensemble de la population, mais le conseil d’état ne lève un sourcil que lorsqu’il s’agit de religion (et alors que les églises grouillent de futures victimes du Covid). En dehors du fait que cela décrédibilise du point de vue scientifique (et en même temps politise) la stratégie anti-Covid, ça montre la complaisance extrême des instances étatiques avec les religions. Cette justification via la constitution montre l’arbitraire possible dans les interprétations des textes juridiques (la liberté d’aller et venir est aussi marquée dans la constitution sans que les confinements n’aient ému le conseil d’état car c’était « proportionné »), et le peu d’intérêt qu’ont finalement ces « garde-fous » conservateurs qui ne font que prêcher pour leur paroisse.

12 J'aime

Oui, c'est scandaleux, et ça ne fait pas plus partie de la "liberté religieuse" qu'aller au cinéma ne fait partie de la liberté culturelle. Le lobby des fanatiques yahvistes est plus important que des centaines de milliers de gens normaux qui vont au cinéma. D'autant plus que les personnes les moins vaccinées et les moins respectueuses des gestes barrières sont de très loin les yahvistes.

Comme tu dis, l'excuse de la "liberté religieuse" ne tient pas, vu le nombre de libertés qui sont réduites pour ce cas de force majeure de crise sanitaire.

7 J'aime

Chantage religieux est plus correct comme terme

1 J'aime