🇮🇳 Torturée par des chrétiens pour la forcer à se convertir, une jeune hindoue de 17 ans se suicide en publiant une vidéo

Publié à l'origine sur : 🇮🇳 Torturée par des chrétiens pour la forcer à se convertir, une jeune hindoue de 17 ans se suicide en publiant une vidéo

Ethnophobie. Une jeune étudiante de 17 ans de l’État Tamil Nadu en Inde a posté une vidéo devenue virale où elle a donné les détails de sa torture en déclarant qu’elle a été persécutée pour avoir refusé de se convertir au christianisme.

« La direction de l’école m’a dit qu’ils ne me laisseraient étudier que si je me laisse convertir au christianisme… quand j’ai refusé, ils ont commencé à me torturer ».

« Mon nom est Lavanya. Ils (l’école) ont demandé à mes parents en ma présence s’ils pouvaient me convertir au christianisme et m’aider pour de futures études. Vu que je n’ai pas accepté, ils ont continué à me réprimander. » Elle a notamment désigné Rachael Mary qui l’aurait torturée.

This is so heartbreaking. Girl released a video before committing suicide..

“School management said they’ll let me study only if I get converted to Christianity.. When I refused, they started torturing me”. #Justiceforlavanaya

pic.twitter.com/jPuG8vnqQ5

— Mr Sinha (@MrSinha_) January 22, 2022

Un nouveau cas de conversion forcée dans le Tamil Nadu

L’étudiante de 12e classe a commis une tentative de suicide le 9 janvier et est morte le 19 janvier. Le gardien d’internat a été arrêté pour l’avoir poussée à se suicider d’après son témoignage comme quoi elle était contrainte à du travail forcé.

Elle aurait avalé des pesticides alors que le gardien Sagayamary la forçait à se convertir.

Le fondateur du parti politique Indu Makkal Katchi, Arjun Sampath, a annoncé sur Twitter la mort de Lavanya et a soulevé des questions graves à propos de l’administration de l’école. Plusieurs autres organisations incluant Vishwa Hindu Parishad et Hindu Munnani ont élevé leur voix pour demander justice pour Lavanya.

republicworld.com

La religion qui joue la gentille impuissante en Occident où elle est bien surveillée montre pourtant encore son vrai visage dans les endroits non-couverts par nos médias.

Pour les européens qui seraient frappés d'amnésie ethnique, je rappelle que "Le baptême ou la mort" était le slogan clé qui a accompagné la conversion forcée pluriséculaire de l'Europe par la pègre chrétienne, rendue possible par la puissance militaire et administrative d'une Rome vérolée, ruinant l'Europe dans le feu des autodafés et le sang des décapitations. Une pensée pour les populations païennes d'Europe ethnocidées et déportées par les chrétiens sur leurs marchés aux esclaves — l'Eglise ayant possédé de grandes quantités de ces pauvres serfs — et qui se faisaient mutiler à la chaîne dans les centres de castration comme Verdun.

Ces pourritures criminelles montrent encore leur vrai visage de psychopathes dans les pays où les occidentaux refusent de regarder, en torturant des lycéennes pour leur arracher une conversion, c'est-à-dire la suppression brutale de leur identité ethnique. On n'entend pas la gauche chrétienne râler, quand des chrétiens torturent et persécutent des mineurs aujourd'hui même.

2 J'aime

Quelle horreur, je n'ai pas les mots. Pour une conversion volontaire brandie pour valoriser la propagande du christianisme accueillant, combien de chantages à l'Enfer et à la damnation, combien d'individus maltraités pour que même la mort soit une issue préférable ?

4 J'aime

L’horreur yahvique…
La vraie vie de ceux qui font vœu d’abnégation !